lundi 16 novembre 2015

Nouveau site web en ligne !


Hello tout le monde!

Comme annoncé précédemment, mais avec quelques semaines de délai, mon nouveau site web, "Le rêveur devant l'éternité", est en ligne!

www.philippeaubertcote.com

Accueilli par quelques uns de mes personnages, vous aurez accès -- bien entendu -- à quelques infos sur moi et mes petites expériences littéraires, mais surtout des fiches sur les différents visages de la littérature de genre, des questions-réponses et des listes de ressources utiles. Le tout sera étoffé au fil du temps.

Si je voulais une nouvelle vitrine sur le web, je voulais aussi que cette vitrine soit utile aux apprentis-auteurs et puisse alimenter leur réflexion.

Je tiens d'ailleurs, sur ce point, à remercier les auteurs dont les travaux sont cités sur mon site et qui m'ont aimablement donné leur autorisation.

Dorénavant, ce site web et ma page Facebook d'auteur (ci-dessous) constitueront mes présences officielles sur le web, en remplacement de ce blogue -- qui m'a bien servi dans les dernières années! Je suis toujours sur le web, mais sous une autre apparence :-p

www.facebook.com/philippeaubertcoteauteur

À la revoyure et merci aux Carnets du Crâne à casquette pour son assistance depuis le début officiel de mon cheminement littéraire, en 2007!

jeudi 17 septembre 2015

C'est en librairie!

C'est maintenant chose faite! Impossible de reculer!

Le Jeu du Démiurge est disponible en librairie, réelle ou virtuelle, ainsi qu'auprès de mon éditeur.

Pour les infos sur le roman, c'est par ici.

D'ici le début octobre 2015, sauf imprévu, je devrais lancer mon site web, lequel remplacera ce blogue. Ceux qui veulent me suivre sur le web, en attendant, peuvent consulter ou s'abonner à ma page Facebook d'auteur (ou cliquer "j'aime" sur) :

www.facebook.com/philippeaubertcoteauteur

Au plaisir de se retrouver là virtuellement, ou en personne aux salons du livre du Saguenay et celui de Montréal, dans le courant de l'automne :-)

À bientôt et bon voyage dans ceux qui se lanceront à l'assaut de ce diptyque de science-fiction réuni en un volume!

mercredi 5 août 2015

Page Facebook d'auteur... et ce qui remplacera bientôt ce blogue!

Comme je l'ai annoncé il y a quelques mois, j'ai entrepris de repenser ma présence sur le web. Je compte en effet délaisser ce blogue, qui a fait son temps, pour migrer vers un combo, si je puis dire, site web + page Facebook d'auteur.

Le site web n'est pas encore prêt à être lancé mais cela devrait se faire dans les prochaines semaines. En temps voulu j'en publierai l'adresse ici même et sur Facebook.

En attendant, j'ai profité du fait qu'Alire a rendu publique la couverture du Jeu du Démiurge pour lancer ma Page Facebook d'auteur. On pourra la trouver ici :

www.facebook.com/philippeaubertcoteauteur

Cette page remplacera mon blogue. J'y publierai des billets d'utilité publique. Mais pas question de me limiter exclusivement à mes activités littéraires : je compte y poster les choses qui faisaient l'intérêt de ce blogue : des mini-critiques de livres ou de films, des réflexions, ce genre de chose...

Rendez-vous dans quelques semaines pour la mise en place du site web!

Et pour ceux qui ne l'ont pas vu, voici la couverture du Jeu du Démiurge, une superbe illustration de Gregory Fromenteau :-)



samedi 24 janvier 2015

Report de publication pour le Jeu du Démiurge

Mon éditeur a communiqué avec moi cette semaine pour m'annoncer que Le Jeu du Démiurge ne paraîtrait pas au printemps 2015, pour le Salon du Livre de Québec, comme annoncé précédemment. Il doit plutôt paraître au début de l'automne 2015.

Choisir cette nouvelle fenêtre est plus approprié pour un roman de SF. Je ne vous explique pas tout en détails, ce sont des technicalités concernant la dynamique particulière du milieu du livre, mais c'est un choix stratégique tout à fait justifié. Cela ne pourrait que bénéficier au Jeu du Démiurge.

C'est un report de six mois, mais cela ne ralentit en rien la progression du travail à la fois sur le manuscrit, la création de mon futur site web et la mise en route de mon prochain projet de roman, que je commence à écrire au début de l'été, sans faute :-)

D'ici là, je retourne en mode sous-marin.

On garde le contact!

jeudi 1 janvier 2015

Nouvelles pour 2015

Et hop ! Adieu 2014 et bienvenue 2015 ! Bonne année à tout le monde, que 2015 vous réserve plein de choses positives et du succès dans ce que vous entreprendrez. Et de l’amour, beaucoup d’amour — ça rend supportables toutes les époques ! :-)

Je n’ai pas fait de bilan pour 2014 parce que mes yeux sont tournés vers 2015 depuis un bout. :-) J’avais promis, au dernier Noël, quelques petites annonces aux rares lecteurs égarés sur ce blogue, alors voici !

1) On le sait déjà, mais sauf imprévu, Le Jeu du démiurge sortira ce printemps. Je vous communiquerai la date de parution exacte quand elle sera confirmée, mais on peut parier qu’au prochain Salon du Livre de Québec on le trouvera sur les rayons. :-)

2) Parallèlement, je devrais lancer au printemps un site web d’auteur pouvant me servir de vitrine professionnelle. Ce n’est un mystère pour personne, je néglige beaucoup ce blogue depuis deux ans. Le temps et l’énergie n’y sont plus. De plus, je l’avoue, si tenir un blogue a été une composante importante de mon cheminement littéraire, je crois de moins en moins à sa pertinence — du moins s’il n’est pas intégré à autre chose. Aussi, en novembre dernier, j’ai entrepris les démarches pour me faire concevoir un site web sur mesure afin de remplacer Les carnets du crâne à casquette. C’est un travail exigeant, mais passionnant. Le site est loin d’être fini, mais je peux vous dire que s’il constituera pour moi une vitrine professionnelle, il sera aussi/surtout une ressource *utile aux autres*… Vous verrez en temps et lieu. ;-)

3) Également, ce matin à 00h03, j’ai accompli devant témoins un acte symbolique sur mon ordinateur (mon acte littéraire symbolique du Nouvel An) : dans mon répertoire « Production littéraire » (celui où se retrouvent mes textes en chantier, pas ceux qui sont seulement en préparation), j’ai créé un nouveau dossier réservé pour mon prochain roman. C’est décidé officiellement : une fois Le Jeu du démiurge publié, je me lance dans la rédaction de mon deuxième roman avec pour objectif de le proposer à un éditeur en janvier 2016 (si c’est plus tôt, tant mieux :-) ). On s’entend : la publication de ce futur manuscrit reste toujours hypothétique, mais officialiser sa rédaction aujourd’hui est important pour me motiver. :-)
Le roman en question a déjà un titre, mais il est réservé à quelques initiés pour le moment :-)

4) Et surtout, cette année, je compte bien apprécier le privilège d’être entouré de gens formidables tant dans ma vie personnelle que littéraire et professionnelle :-) Et le privilège de partager une existence avec un compagnon de vie extraordinaire :-)

Allez zou, commencez tous l’année du bon pied, n’abandonnez jamais vos rêves, persévérez, appliquez-vous, et sachez prendre du bon temps de temps en temps, pour vous les vôtres :-)

Bonne année tout le monde et des poutous pour tous ;-)

jeudi 25 décembre 2014

Joyeux Noël 2014 !!!

Tout est dans le titre :-)

Prochain billet : 1er janvier 2015. Avec quelques annonces (peut-être, cela va dépendre de mon humeur... :-) )

Restez à l'écoute :-)

(Mais qu'est-ce que vous faites sur ce blogue un 25 décembre au matin? Retournez auprès de vos proches et de vos amis! Allez zou!)

mercredi 22 octobre 2014

Le Jeu du démiurge : teaser !

Eh oui ! 

Malgré tout ce que vous avez pu croire, je suis toujours actif :-) 

Certes, j'ai BEAUCOUP négligé mon blogue pendant les derniers mois, mais c'était pour de bonnes raisons. La réécriture du Jeu du démiurge m'a pris beaucoup de temps (et d'énergie) et je n'ai pas manqué d'ouvrage sur le plan professionnel, avec pour conséquence qu'alimenter un blogue n'était plus dans mes priorités. Je suis d'ailleurs en train de repenser ma présence sur le web: il se pourrait que Les Carnets du Crâne à Casquette subissent des changements importants dans les prochains mois. Restez à l'écoute -- mais d'une oreille, hein, parce que vu le temps écoulé depuis mon dernier billet, ne retenez pas votre souffle ! 

Ceci dit, je suis heureux de signaler ma présence au catalogue du printemps 2015 d'Alire, à la page xi. On peut y lire le teaser du Jeu du Démiurge, que je reprends ici :

Un futur peuplé de posthumains. 
Une expédition interstellaire en quête dun vaisseau fantôme. 
Une planète lointaine dominée par des êtres-métal. 
Une malédiction lancée par un démiurge dont la puissance égalait la folie. 

Un jeune Hominidé du nom de Takeo. 

Pour épargner la damnation aux siens, il doit affronter une reine mégalomane. Mais son odyssée nest quune partie d’échecs entamée jadis par le démiurge. Takeo saura-t-il passer du rang de pion à celui de joueur?

* * *

Pour savoir de quoi il en retourne, eh bien rendez-vous au printemps 2015 !!! :-)


Philippe-Aubert Côté
Le Jeu du démiurge, Science-fiction.
Lévis : Alire. Collection Grand Format.
Papier : 27,95$
PDF/ePub : 15,99$
Parution : printemps 2015.
 

 

lundi 23 décembre 2013

Les voeux du Crâne à Casquette!



Je me demandais quoi écrire comme petit billet de fin d’année.

Faire un bilan de l’année? Il s’est passé beaucoup de choses en effet dans mon existence en 2013 : début une nouvelle existence à Québec, rencontre d’un partenaire de vie formidable, acceptation de mon premier roman…  Des choses très positives qui m'ont apporté le plus grand bien, entrecoupées de moments plus difficiles, comme le départ imprévu d'un être cher pour un monde meilleur pendant l'été.

Ou bien devrais-je seulement souhaiter la bonne année à tout le monde?

Et pourquoi pas? Comme me le rappelait l'être extraordinaire qui partage mon existence, le temps de Noël et du jour de l’An, c’est le moment de penser aux autres.

Alors comme billet de fin d’années, le Crâne retirera sa casquette, s’inclinera bien bas et vous souhaitera à tous un joyeux Noël. Et ajoutera : « que l’année 2014, outre vous apporter la santé, favorise la réalisation de tous vos projets! »

Allez zou! Je vous embrasse tous! On se revoit l’année prochaine! Sauf imprévu, 2014 devrait être rempli d’événements aussi intéressants que 2013 :-p 

Dossier à suivre…

samedi 30 novembre 2013

Le Crâne a remis sa casquette! :-)

Eh oui, après quatre mois d'hibernation le Crâne se réveille et coiffe sa casquette pour rouvrir ses carnets :-) Vous le pensiez endormi pour longtemps ou disparu? Eh non, comme les vilains des films de SFF et d'anime, il revient toujours à l'épisode suivante :-)

Pour une courte apparition aujourd'hui, il faut dire, histoire d'ajouter une continuation aux billets précédents. Les derniers mois ont été bien occupés par le travail sur le premier tome du Jeu du démiurge -- un travail dont je n'ai pu rendre compte de toute la progression dans le menu de droite de ce blogue, suite à un bogue mystérieux. Le travail sur le tome 1 est loin d'être terminé mais j'ai pu, aujourd'hui, faire parvenir une version remaniée à mon éditeur avec mes commentaires et mes questions. Pour le moment, j'ai surtout remanié l'intrigue, mais lors des prochaines étapes je compte bien m'attaquer à la microstructure du roman (la prose, les descriptions, l'exposition de l'information, etc.)

C'est un travail passionnant, mais exigeant -- d'autant plus qu'après tout le temps passé dans cet univers, mon cerveau n'arrive plus à quitter ses ornières... D'où la nécessité d'avoir un directeur littéraire compétent pour nous guider. Sur ce plan, je n'ai pas à me plaindre :-) Et j'ai encore moins à me plaindre puisque j'ai la chance de partager mon existence avec une personne qui m'appuie dans ma démarche, m'inspire à sa façon (et que j'adore :-p), que j'ai la chance d'avoir des amis allumés dans le milieu de la SFFQ avec qui échanger, que j'ai des collègues au boulot qui se laissent aller parfois à des discussions très intéressantes et que j'ai une famille formidable, voilà :-) À tous ces gens je dois dire un gros merci :-)

Bon, maintenant je vais prendre une bonne pause, passer du temps avec ceux que j'aime et m'enfiler l'intégrale de la série Goldorak -- dont je suis devenu accroc récemment après avoir commencé à l'écouter sur Télétoon Rétro. J'ai un faible pour le Commandant Horos... ;-) Et pour tous ces personnages dont les designs cachent parfois des références culturelles que je peux maintenant décoder.

Je vous reviens avec la suite -- et d'autres billets sur des sujets variés, j'espère -- dans un avenir proche!

Ciao!

mardi 2 juillet 2013

Blogue en hibernation, sauf que... :-)

Ouais, pas besoin de la tête à Papineau pour réaliser que j’ai beaucoup délaissé mon blogue au cours des deux derniers mois! Le temps, l’énergie et les sujets de discussion n’ont tout simplement pas été au rendez-vous. Et je dois dire que j’ai de quoi être bien occupé ailleurs ces temps-ci ;-)

Comme j’ai l’intention de revenir aux Carnets du Crâne à casquette en temps et lieu, mais que d’ici les deux ou trois prochains mois je n’aurai manifestement pas la tête et l’énergie de m’y consacrer, j’ai décidé de mettre officiellement ce blogue en hibernation, en attendant des jours meilleurs.

En effet, après cogitations, rencontres avec l’éditeur, remue-méninges avec des amis écrivains ou pas, ainsi que la conception de nouveaux plans, je viens de commencer la réécriture du Jeu du Démiurge. C’est la deuxième (et sans doute plus longue) étape de la direction littéraire. Je me fixe pour objectif d’avoir fini les restructurations majeures (réécriture macro) d’ici l’Otakuthon, à la mi-août. Suivra le peaufinage des petits détails (réécriture micro), avec comme but de renvoyer le manuscrit des deux tomes à l’éditeur début septembre. La suite dépendra de d’autres instances que moi.

Par conséquent, je mets mon blogue en hibernation pour les deux ou trois prochains mois – à moins qu’une nouvelle fracassante se mérite une intervention de ma part. Par exemple si je gagne au loto 649... Non, mauvais exemple: je ne le dirais pas pour éviter de recevoir des dizaines d'appels de supposés amis disparus dans la nature depuis des lustres, hé hé... Disons que si j'apprends la sortie prochaine d'Hanaken III, cela méritera à coup sûr que je fasse surface :-)

Toutefois, par jeu et pour me motiver personnellement, je vais mettre un indicateur de progression dans la colonne de droite. Cela n’intéressera personne hormis quelques amis et proches, mais bon, en ce moment, tous les stratagèmes pour m’auto-botter l’arrière-train sont les bienvenus :-)

Le Crâne à Casquette vous revient donc dans quelques mois avec d’autres nouvelles!!!

Ciao!!!

jeudi 9 mai 2013

De retour de Boréal 2013...

Enfin de retour de Montréal, après avoir participé coup sur coup au Congrès Boréal 2013 et à la Conférence mondiale en intégrité de la recherche! Inutile de dire que je suis pas mal fatigué :-)

Rapido, le Boréal de cette année a été des plus intéressants (j'ai assisté à plus de table-rondes que la normale) et les discussions intéressantes se sont enchaînées sans arrêt. Cette année, pour la première fois, je logeais sur place (cela faisait étrange d'être pour la première fois à un Boréal à Montréal qui ne soit pas "dans ma ville" :-) ) et ma foi, c'était une idée très pertinente! Tout comme celle de voyager entre Québec et Montréal en train :-)

Comme les deux congrès étaient l'un à la suite de l'autre, je suis totalement épuisé, mais le cerveau en ébullition suite à toute l'émulation que provoque immanquablement le milieu de la SFFQ (et même la Conférence mondiale m'a inspiré). Je reviendrai donc plus tard sur Boréal, quand j'aurai récupéré (si j'y reviens :-p). Mais je vais quand même en profiter pour féliciter chaudement les lauréats des prix Aurora-Boréal, notamment Ariane Gélinas (dont il faut toujours tenir compte de l'opinion, ai-je laissé échapper lors d'une table-ronde sans savoir qu'Ariane était dans la salle ;-)) et Geneviève Blouin (qui a commis l'exploit de décrocher *deux* prix dont l'un dans la catégorie où j'étais en nomination -- un c'est bien, mais deux c'est mieux :-))

Les meilleurs moments de cette longue période de cinq jours? Le concours de maltraitement de textes (Jouissif! Je veux y participer!), le panel sur la bande-dessinée, les deux dîners au McKibbin's et la fameuse bière avec Guillaume Voisine que nous avons enfin, après des années, réussi à prendre! (Pour prendre une bière, il suffit de déménager, c'est simple comme bonjour!). Seulement, il y a une autre bière à venir, alors ce n'est pas fini! Et le petite pélerinage dans mes anciens lieux de débauche (i.e. chapters et cie) que je me suis autorisé :-)

Ah, et j'ai adoré le personnage du Cardinal psychédélico-hypnotique créé avec brio par Martin Mercure! :-)

Bon, le Phil est fatigué et va aller se coucher! Sur ce, à bientôt!

Ciao!

mercredi 10 avril 2013

Aurora-Boréal 2013 : une nomination pour « Le fantôme dans le mécha »

Décidément, c'est la semaine des bonnes nouvelles!

C’est bien connu, le printemps amène les nominations pour les prix Aurora-Boréal, qui seront décernés en mai prochain, à Montréal. Eh bien, on m’a prévenu que mon texte « Le fantôme dans le mécha » (teaser ici) sera en nomination cette année dans la catégorie « Meilleure fiction courte ». On trouvera l’annonce des nominations ici.

« Le fantôme dans le mécha » est en bonne compagnie, avec "Aurores à venir" (Alain Bergeron), Le chasseur (Geneviève Blouin), "514 YIH-OOPI (Luc Dagenais) et "Aurore, l'enfant du diable" (Nicolas Handfield). Messieurs dames, à vos lectures! :-)

Merci à tout ceux et celles qui ont proposé ce texte pour les prix de cette année! Une nomination, c'est un grand honneur! :-)

Maintenant que j’ai mentionné cette nomination sur mon blogue, je n’en parlerai plus, excepté pour féliciter le ou la vainqueur (e).
Conformément à mes superstitions personnelles, je nous dis « M… » à tous!  Et aussi "M..." aux nominés des autres catégories!

lundi 8 avril 2013

Pour accéder aux rêves, un soupçon de Paprika...

Paprika du regretté Satoshi Kon, adapté d’un roman de Yasutaka Tsutsui, est l’un de mes films d'animation préférés : excentrique, original, avec une bonne intrigue de science-fiction… Peut-être un peu de prêchi-prêcha à quelques endroits et une complexité qui demande plus d’une écoute, mais rien de bien méchant. Paprika pousse dans une direction déjantée la prémisse du Brainstorm (1983) de Douglas Turnbull : des scientifiques parviennent à visualiser et enregistrer les rêves d’autrui au moyen d’appareils oniriques (dans Brainstorm, il s'agissait d'enregistrer les expériences cognitives des sujets). Plus encore, les mêmes scientifiques réussissent à s’immiscer dans les rêves des gens endormis, le tout dans une perspective psychothérapeutique. Seulement, un terroriste s’empare des appareils oniriques et implante d’étranges visions chez ses victimes alors qu'elles sont éveillées — mettant celles-ci, mais aussi toute la société, en grave danger. L’enquête pour démasquer le coupable, à la fois dans la réalité et dans le monde des rêves, se révéle des plus mouvementés!
Eh bien voilà qu’une équipe japonaise vient de faire les premiers pas dans une voie de recherche semblable, le tout dans une perspective thérapeutique… Mais déjà les questions éthiques se posent. En tout cas, voilà un bel exemple comme quoi les spécimens les plus excentriques de la science-fiction (et, dans le cas de Paprika, une SF à la fois de roman et d’anime), peuvent anticiper des développement technologiques bien réels!
L’article est ici.

mercredi 3 avril 2013

Une histoire sans être humain... (MAJ)

Depuis le temps qu'on souligne le fait que mes nouvelles comportent souvent des arrière-mondes complexes sur lesquels on aimerait en apprendre plus, eh bien hop! Voici que les Éditions Alire acceptent de publier le diptyque de science-fiction que je leur ai soumis :-)

Oui, un diptyque de science-fiction — bien que les choses puissent évoluer, il est fort probable que le récit conserve sa forme en deux tomes.

Ce cycle s’intitule « Le jeu du démiurge » (titre qui pourrait changer, sait-on jamais) et, bien entendu, il ne contient aucun être humain :-) Ni aucun Ourag ou autres hommanimaux. Mais il y a beaucoup d’humanité, oui :-)

Le contrat n’est pas encore signé, mais j’ai obtenu la permission de transmettre l’information. Après tout, si je change d’idée, j’aurai l’air fou :-) Et de toute façon, je n’ai pas l’intention de changer d’idée :-)

D’autres détails à venir en temps et lieu…

Bon, maintenant je plonge dans le projet suivant! Next! :-)

P.S. Merci à tout ceux qui vont se rappeler m'avoir donné un conseil ou un avis en lien avec ce projet :-) Vous serez félicités en bonne et due forme, ne vous inquiétez pas : j'ai soigneusement gardé vos noms dans mon petit carnet noir... :-)

Mise à jour

Le diptyque est déjà inscrit sur le site d'Alire, dans la section Titres à venir ! :-D

lundi 11 février 2013

Toujours sur Terre!

Eh oui. Je suis toujours là. Non, je n'ai pas passé le dernier mois terré dans mon laboratoire ultra-secret à essayer de réparer la machine à apocalypse ou à créer une nouvelle race d'hommanimaux raffinés et sexys (en fait je n'ai passé qu'une semaine sur le dossier des hommanimaux, à la fin janvier, parce que la machine à apocalypse est plutôt récalcitrante... Ce n'est pas facile de concevoir une mécanique destinée à détruire le monde et qui soit en même temps écologique avec un bilan carbone nul!) Mais avec toutes les péripéties des deux derniers mois, je n'ai pas eu le temps, et encore moins l'énergie de publier sur mon blogue -- et surtout, je n'avais pas grand chose à dire :-) Mais bon, maintenant je commence à émerger...

Alors pour ceux qui ont manqué les épisodes précédents, je suis maintenant un résident officiel de Québec-la-Capitale-Nationale et nouvel employé pour le Gouvernement.

Les choses ont été précipitées, l'automne dernier: soutenance de thèse, obtention du diplôme... puis peu de temps après le Salon du Livre de Montréal, j'ai décroché un emploi à la vénérable Commission de l'Éthique en Science et en technologie (on me trouve déjà sur leur site web, mon nouvel emploi n'est pas des plus secrets :-)). J'ai dû déménager quasiment en catastrophe au mois de décembre, mais le dérangement en valait largement la peine : je réside maintenant dans un joli coin de Québec (pas très loin de la maison occupée jadis par Lovecraft, d'ailleurs, ce qui est sûrement un signe du destin parce que c'est purement involontaire de ma part...) et le travail que je fais est hautement passionnant. Oeuvrer pour le gouvernement provinicial est une expérience des plus... particulières. Sans entrer dans les détails, avoir un aperçu de l'envers du décor, si je puis dire, vous ouvre de nouvelles perspectives. Pendant longtemps, la politique s'est essentiellement résumée, pour moi, à un show télévisuel -- le Club des Ex, les conférences en direct à RDI pendant je rédigeais ma thèse, etc. Maintenant, je vis une partie du "show" de l'intérieur, sur place... et je me souviens du choc que cela a été quand je suis passé pour la première fois d'étudiant à celui d'enseignant. Ouaip.

Passionnant comme travail, donc. Et en plus, mon emploi du temps est totalement compatible avec la cogitation et la rédaction de récits de SF :-) Ça, pour un individu comme quoi, c'est du gros luxe crasse!

Certes, il va me falloir encore un peu de temps pour vraiment ressentir que j'habite la Capitale plutôt que la Métropole, mais tranquillement, on va s'habituer.

On va essayer maintenant de reprendre tranquillement possession de ce blogue. Vu que l'aménagement de mon antre est pratiquement terminé (grâce à l'aide généreuse du Paternel et de la Maternelle qui ont tous les outils, le savoir-faire et plein de tours dans leur sac pour vous retaper un appartement en moins de deux en exploitant son potentiel...), je vais pouvoir retrouver des occupations plus susceptibles d'alimenter ce blogue que dans les deux derniers mois.

Bon, maintenant que mon billet est fait, je suis sauf pour un mois, au moins :-p

À très bientôt pour d'autres nouvelles du style je-me-moi et, je l'espère, sur d'autres sujets beaucoup plus passionnants :-)

P.S. Si jamais vous écrivez sur ce blogue, sachez que je peux autoriser vos billets du travail mais non vous répondre, parce que l'accès aux blogues et automatiquement bloqué -- alors si je prends du temps à publier vos billets et y répondre, ce n'est pas que je vous snobe :-)