vendredi 9 novembre 2007

Pas facile l'uchronie... mais terriblement amusant!


Je me plaignais il y a quelques semaines de la menace de roman qui me guettait (http://philippe-aubert.blogspot.com/2007/09/menace-de-roman.html). Et là c'est pire! Ou plutôt, ça prend des tours inattendus.

Ainsi, j'avais développé pour ce projet de roman des éléments d'intrigue intéressants mais qui me chicotaient, ce n'était pas entièrement satisfaisant. J'ai donc mis de côté un peu et me suis consacré à autre chose. Dans les derniers jours, par temps perdu, je me suis mis à réfléchir au prochain texte que je pourrais proposer au prochain atelier boréal, me disant que, tant qu'à soumettre un texte à la torture, autant y penser tout de suite pour arriver avec un produit très avancé. Je décide d'essayer un truc différent, que je n'ai jamais tenté, alors j'opte pour la fantasy urbaine, la fantasy n'étant pas entièrement ma tasse de thé. Mais ce petit projet de fantasy est devenu une sorte d'uchronie (http://www.pochesf.com/index.php?page=uchronie). Et comble de malheur, les éléments développés pour mon projet de roman cadrent très bien avec cette uchronie.

Bref, je suis menacé (oh j'ai peur! ;-) ) par un nouveau projet de roman... diablement plus intéressant que le projet précédent. Et là tout me semble si clair, si net que je n'ai pas d'appréhension à me lancer. La nouvelle pour l'atelier boréal pourrait être un exercice pour tester l'univers ainsi créé, du moins le personnage principal. Cela me permettrait d'aller plus loin ensuite.

Pour le moment, je m'amuse à coucher sur papier l'histoire du monde alternatif que je viens d'imaginer. L'exercice est complexe certes, mais vraiment amusant.

1 commentaire:

S@hée a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.