mercredi 27 février 2008

Une brève histoire de l'avenir


Cela fait un petit bout que c'est en librairie, mais j'ai découvert il y a quelques temps cet ouvrage de Jacques Attali, Une brève histoire de l'avenir, qui a suscité pas mal de commentaires et de réflexion lors de sa sorti en 2006. L'auteur y expose sa vision des cinquante prochaines années et un peu au-delà, tentant d'effectuer une synthèse des diverses dimensions que comportent les sociétés: écologie, économie, religion, politique, morale, etc. La démarche d'Attali rappelle les écrits d'Alvin Toffler, qui m'avaient passionné il y a quelques années lorsque j'avais exhumé certains ouvrages de Toffler dans la bibliothèque familiale. À l'instar de Toffler, Attali esquisse un portrait de l'avenir à partir d'une démarche rigoureuse: pas question de lancer des prophéties, mais de procéder à une analyse holistique des événements passés et d'en tirer des lois, des tendances, sur lesquelles fonder ses projections, tout aussi holistiques (l'auteur ne s'intéressant pas seulement à la science mais à plusieurs dimensions des sociétés, comme mentionné plus haut). Bien sûr, il est risqué peut-être de coller des lois à l'histoire et de penser que l'avenir suivra nécessairement les mêmes règles mais l'exercice est passionnant. Et Attali à l'humilité de reconnaître que ses projections ne sont que des possibles et des probables, nommant un tas d'évenements possibles qui pourraient, selon lui, affecter grandement le cours des événements. En résumé une projection rigoureuse, argumentée, teintée d'humilité, de pessimisme, d'optimisme et d'une lecture très facile. Cela mérite de s'y attarder un peu, qu'on soit d'accord ou pas avec l'auteur.

Aucun commentaire: