dimanche 9 mars 2008

Billet d'humeur contre les textos, courriels et autres...

Je ne sais pas pour les gens qui vivent en dehors de Montréal, mais peut-être avez-vous vu la dernière campagne publicitaire de Telus -- pour ma part je l'ai surtout remarquée à l'intérieur des wagons de métro. Ces publicités montrent surtout des poissons colorés, avec à chaque fois une question posée. Par exemple, l'une d'elle dit: "Comment dire qu'on est malade... [à partir de] la plage?" Et en dessous on aperçoit une liste de choix de réponses, chaque choix étant précédé d'une case à cocher: texto, courriel, facebook, etc.

L'une de ces pubs m'irritait particulièrement, soit celle qui demandait: "Comment dire: c'est fini? (avec deux poissons en colère qui viennent de mettre fin à leur relation et qui s'éloignent l'un de l'autre). Le même choix de réponse était offert: texto, courriel, facebook, etc. Or, j'ai toujours considéré comme une lâcheté insultante de mettre fin à une relation amoureuse par cellulaire ou courriel. Certes, si on fuit un conjoint violent on veut éviter le face à face, mais pour les gens normaux, qui sont seulement incompatibles, ça m'a toujours dérangé.

Et aujourd'hui, dans le métro, sur l'une de ces affiches, quelqu'un avait rajouté au crayon feutre un autre choix de réponse : "parler à la personne directement", le tout précédé d'un carré déjà coché.

Bravo!

Aucun commentaire: