mercredi 16 avril 2008

Terminé...

...le premier jet de ma dernière nouvelle. Quarante-trois pages de texte, et trouées en plus: certains flash backs esquissés dans mes plans sont restés à l'état d'esquisse dans le premier jet. Le texte est donc une histoire assez détaillée avec, de temps en temps des sections encadrées où l'action est seulement résumée. Ce sera développé lors de la réécriture, mais pas maintenant. Il faut dire que ces temps-ci je suis aux prises avec un tas d'obligations académiques et professionnelles : recherche, articles, travaux sur les chimères, rapports de stage, description de projets de doctorat (je passe mon examen synthèse au cours de l'été), préparation d'une présentation pour l'ACFAS, alouette! Mais bon, mes petites séances d'écriture quasi-quotidiennes le soir m'aident à me reposer la cervelle avant de replonger dans ces travaux passionnants le lendemain (le projet de recherche dans lequel je suis impliqué me passionne énormément, à chaque jour je m'estime privilégié d'y travailler). Comme le disait ma petite notice biographique dans Solaris, biologiste-bioéthicien le jour, écrivain de SF la nuit... :-) Mais là j'avais hâte de finir ce premier jet: j'avais besoin d'écrire cette histoire, mais en cette fin de trimestre mes neurones commencent à être à plat...

Fait intéressant, même si ce premier jet comporte des passages esquissés, il va quand même me fournir un matériau intéressant pour la réécriture. En effet, en cours des route des personnages nouveaux se sont ajoutés, il y a eu des retournements inattendus, certain profils psychologiques et certaines technologies me sont apparus comme étant à approfondir. Sans parler des aspects géopolitiques propres à cette histoire. Lorsque je m'y remettrai, plus tard au cours de l'été, j'aurai quelques réflexions et recherches documentaires à approfondir, puis je vais tirer de tout cela une histoire bien meilleure. Mais si je n'avais pas fait ce premier jet, ces aspects ne me seraient pas apparus -- d'où l'idée que ce brouillon, aussi incomplet soit-il, représente quand même un bon bout de chemin.

Maintenant je classe ce brouillon et les notes associées dans une chemise qui va aller reposer pour plusieurs semaines dans mon classeur des "projets en cours". Et je vais m'atteler avec plaisir à la nouvelle qu'il faut préparer en vue du prochain atelier d'écriture. Je sais déjà quel personnage employer -- un personnage que j'ai inventé il y a des années et pour lequel j'ai beaucoup d'affection. Là, il me faut lui trouver une histoire que je vais développer au cours des prochaines semaines...

Mais pour la rédaction proprement dite de cette histoire... après l'ACFAS!!! :-)

Aucun commentaire: