mercredi 10 décembre 2008

Projets d'écriture en cours et résolutions...


Charge de cours à l’UQAC terminée, chutes de neige, vacances de Noël qui approchent… L’année tire à sa fin.

Avant de plonger dans les vacances, de prendre cette semaine bénie entre Noël et le jour de l’An où l’on se repose vraiment parce que tout le monde est arrêté et que personne n’attend quoi que ce soit de nous, il me reste pas mal de dossiers à régler : préparer ma prochaine charge de cours (à l’Université de Montréal au trimestre d’hiver 2009), préparer un article sur les aspects éthiques de la création d’embryons chimériques, continuer la revue de littérature sur les nanos, corriger les travaux et les examens de mes étudiants… Beaucoup de travail encore, mais les vacances n’en seront que meilleures. Des vacances où j’en profiterai pour remue-méninger quelques histoires, j’ignore lesquelles. De temps à autre certains font le bilan de leurs projets d’écriture en cours; l’exercice me tente. Ça m’aidera à sélectionner ceux qui retiendront partiellement mon attention pendant les vacances… Attention, aucun titre donné ci-dessous constitue un titre réel: ce ne sont que des noms de code pour m'y retrouver...


Ø Projet *Pacific 231*, nouvelle SF — nom de code tiré de la pièce musicale ayant servi de matériau inducteur originel, et dont je parlais il y a quelques mois. J’ai déjà une esquisse substantielle, mais encore besoin de remue-méninges. Je pensais m’essayer pour le prix Solaris, mais vu la longueur potentielle et mon désir d’exploiter à son meilleur cette histoire, je crois que je vais la réserver pour un éventuel prochain atelier d’écriture.

Ø Projet *Trompe-la-Mort*, roman steampunk (d'où cette photo de Lincoln à la mitraillette)ou SFantasy (?) — yep, roman, dont j’ai parlé à quelques amis au Salon du livre de Montréal. Au début, je voulais écrire une petite histoire amusante pour Brins d’éternité, inspiré de mon personnage d'Halloween, mais de fil en aiguille j’en suis arrivé à un projet de nouvelle plus long et ensuite à une novella et ensuite… oui, ça pourrait constituer un roman. Monsieur Trompe-Mort possède un côté mégalomane et ça paraît, il ne se contentera pas de quelques pages ! Quoi qu’il en soit, je me suis procuré quelques romans steampunk, j’ai téléchargé des dossiers sur le genre, je me suis procuré des livres sur l’histoire du 19e siècle pour avoir un aperçu holistique de cette époque. J’ai beaucoup de remue-méninges à faire, mais je sens que je tiens quelque chose d’intéressant… J’ai une image globale, mais je ne sais pas encore ce que ça donnera. J’ai bon espoir d’avoir un plan structuré et très détaillé de prêt dans le courant de l’année. C’est amusant de voir jusqu’où un personnage d’Halloween peut nous conduire, bien que ledit personnage ne sera pas « tel quel » dans cette histoire ;-)

Ø Projet *Uchronie*, roman ou cycle de nouvelles uchroniques — cela fait un bail que j’ai ce projet d’uchronie en tête, mais il faut juste que je m’assoie pour le développer. C’est seulement une question de temps et d’énergie: il faut que je m’assoie avec un bouquin sur l’histoire du monde et que je décortique chaque époque pour mieux préparer l’arrière-monde uchronique de cet univers, et ces temps-ci ça n’adonne guère.

Ø Projet *C’est lui le robot*, nouvelle SF — histoire SF faisant partie du cycle des néomorphes, au synopsis élaboré, il y a même un premier jet d’écrit, mais ça demande du retravail en masse.

Je crois que j’ai fait pas mal le tour des projets actifs. Je n'y inclus pas les nombreuses amorces d’intrigues qui dorment dans mes cartons et mes carnets. Ni les histoires en cours de soumission et celles qui devraient paraître durant la prochaine année. Et sans compter que j’ai, bien sûr, toujours plusieurs récits en gestation pour mon cycle des néomorphes — qui n’a toujours pas de vrai nom, au fait.

Ça pourrait constituer une bonne résolution du Nouvel An : trouver un nom correct pour ce cycle.

Bon, ça aide à faire le ménage dans ses projets. Tant à faire, tant à remue-méninger, écrire et réécrire en cherchant constamment à s'améliorer. Ah, si je pouvais carburer à la fusion nucléaire… ou ben tiens, profiter de ces puces électroniques-stimulatrices-de-cerveau qu'on nous promet pour un de ces quatre... :-)

Aucun commentaire: