mercredi 4 mars 2009

Athées et humanistes, affirmez-vous!

Probablement avez-vous vu à la télévision ou en vrai un autobus placardé avec la publicité de l'Association humaniste du Québec, laquelle affiche le slogan "Dieu n'existe probablement pas, alors cessez de vous inquiéter et profitez de la vie". Quelques reportages ici et là montrent des gens un peu mal à l'aise devant cette affirmation catégorique, d'autres enjoués, ainsi que quelques cols romains au bord de l'indignation...
.
Bon, les amis, seriez-vous étonné de lire que votre humble blogueur est, quant à lui, très content? Vous ne tombez pas de votre chaise? Alors on commence à se connaître :-)
.
J'approuve le message, et surtout la recommandation qui le termine: "cessez de vous inquiéter et profitez de la vie". Un message qui, selon un col romain vu à la T.V. et dont je n'ai pas noté le nom, est pourtant caractéristique de la spiritualité (chrétienne dans son cas).
.
Oui en effet: tous les interdits sur la sexualité et les troubles que cela engendre, tous les gens qui ont été tués parce qu'ils avaient une autre croyance, c'est profiter de la vie, ça...
.
C'est fou quand on regarde la quantité de sang versée et la souffrance occasionnée par la propagation des messages de paix et de bonheur au cours des siècles -- et ce pas seulement pour le Christianisme mais aussi pour ces autres frippons que sont le Judaïsme et l'Islam, ne l'oublions pas. Jetons tous ces frippons dehors et vivons donc! (Mais ne nous faisons pas d'illusion: ce n'est pas demain que ça arrivera...)
.
Sur la rue Papineau, il y a une église avec une grosse affiche en néon qui dit: "Le salaire de ton péché c'est l'enfer". Je ne pourrais préciser l'endroit exact, ne l'ayant vu qu'à bord des autocars, mais c'est en quittant Sainte-Catherine pour aller prendre le pont Jacques Cartier. Ce message haineux, qui réprimande, imposé à la vue de la population et qui défigure une jolie architecture m'a toujours semblé d'une obscénité... Si cette église a le droit d'afficher ce message qui profère des menaces dans l'espace public, on a bien le droit d'afficher sur les autobus un message qui invite à profiter de la vie...
.
Malheureusement, la campagne publicitaire des humanistes sur les autobus ne durera que quelques semaines, alors qu'il nous faudra souffrir encore des années les menaces de néon de cette damnée église...

1 commentaire:

Malek Exoterique a dit…

Le message de liberté, je veux bien. Je n'ai personnellement rien contre le fait de profiter de la vie. En ce qui me concerne, c'est la première fois que je vois cette publicité. Ma récente escapade à Montréal semble avoir voulu me cacher cette pub, de même que l'actualité télévisée. Probablement avec raison, parce que j'aurai eu un accident en voiture si j'avais posé les yeux sur ce message de merde.

"Dieu n'existe probablement pas", certes, personne ne peut réellement le savoir de manière certaine, sans avoir recours à une méthode de connaissance qui ne se transmet malheureusement pas au niveau interpersonnel, l'intuition du divin. Au risque de me mettre à dos certains lecteurs, la science, le besoin de la preuve, la nécessité de la raison, les obligations qu'entraîne notre civilisation, la vie urbaine et ses structures sans fin, ont coupé l'homme de cette intuition.

J'avoue que la religion elle-même a joué le plus grand rôle dans cette mise à l'écart de la spiritualité. Alors, s'il-vous-plaît, remettez-là au placard à balai pendant un bout de temps, et passez simplement le message initial! Profitons de la vie sans avoir cette rancune envers Dieu et les institutions que l'homme ont créé en son nom.

Surtout, évitons de flanquer cette erreur, ce quiproquo universel, sur les autobus, qui ont plus à voir avec la maladie humaine qu'avec son remède bien distillé.