lundi 21 septembre 2009

Ouah, quelle photo!

Si je suis devenu biologiste, c'est parce que le vivant nous offre des petits trésors qui suscitent l'ébahissement. Et je suis heureux de constater que je peux encore m'émerveiller, devant cette curieuse petite grenouille transparente, par exemple...


4 commentaires:

Gen a dit…

Suis-je gourmande ou insensible? Mais je trouve qu'elle a l'air d'un jujube :p

(Le biologiste en toi peut-il m'expliquer quel processus d'évolution a bien pu créer une grenouille translucide? Je n'arrive à penser qu'à du camouflage, mais dans ce cas pourquoi ses organes internes sont-ils fluo!?!)

Philippe-Aubert Côté a dit…

Rapido comme ça... mais sans effectuer de recherche, je dirais qu'il faudrait voir dans quel environnement une grenouille comme ça évolue: si tout est vert et vert-fluo comme dans certaines jungles elle passerait bien inaperçue, ce qui peut constituer un avantage évolutif. Il est possible aussi que cette grenouille ne soit transparente qu'avec un certain éclairage? Il faudrait que je trouve l'article du National Geographic qui parle de cette grenouille, peut-être aurait-on plus d'éléments de réponse.

Il faudrait voir aussi le dos: une grenouille au sol montre rarement son ventre: si le dos est vert et opaque, on ne verra pas la grenouille ni son ventre transparent -- d'ailleurs, on voit bien que la grenouille est photographiée sur une plaque de verre, situation non-prévue par l'évolution :-) En gros, je dirais que l'apparence de son ventre a moins d'importance que celle de son dos. Et même si celui-ci est transparent, s'il est dans les bons tons...

Ceci dit, il peut arriver aussi que des grenouilles "flashent" et détonnent dans leur environnement justement pour signaler qu'elles sont empoisonnées. "Je suis jolie mais dangereuse" :-)

Gen a dit…

Merci de l'explication! C'est vrai que j'avais pas pensé à l'aspect des autres angles de vue...

Malek Exoterique a dit…

C'est magnifique, vraiment!