samedi 26 mars 2011

L'invasion des "P" -- ou "Shining" version "Département de bioéthique"...

Anecdote personnelle mais ça ne sera sûrement pas la première trivialité qu'on trouvera dans la blogosphère, alors...

L'autre jour -- en fait le mardi suivant le changement d'heure -- je suis à mon bureau de l'UdeM en train de taper un rapport d'analyse qualitative. Il est 13h55 et je travaille vraiment au ralenti (comme tout le monde dans le département, d'ailleurs).

Je fixe l'écran de l'ordinateur, surtout le petit curseur clignotant là où j'ai interrompu la rédaction. Je me demande comment résumer l'information que je viens de déceler dans mes entrevues. Incapable. Et ce damné curseur n'arrête pas de clignoter, me disant "Allez! Continue!"

Je veux bien, mais comment? Incapable de formuler ma pensée en mots.

En bas à droite de l'écran, l'horloge indique 14h00.

Je ferme les yeux pour réfléchir, les rouvre.

L'horloge indique 14h15.

Et à l'écran, mon document word a augmenté de dix pages.

Dix pages remplies d'une seule lettre : "P"

Ma main traîne encore sur le clavier.

Paniqué, je fais défiler le document, parcours cette armée de "P" et constate avec soulagement qu'aucun motif étrange ne s'en dégage : ni "Redrum", ni aucune phrase cryptique annonciatrice d'une catastrophe. Rien que des "P" arrêtés en plein milieu d'une phase de multiplication...

J'efface tous ces effroyables "P" et tiens, voilà que je sais comment terminer le document. Tout en me disant: "Je crois que je vais rentrer plus tôt. Et je ne crois pas que je serai le seul : plus la journée avance, plus les autres gens de ce pavillon ressemblent à des zombies..."

Quelque part dans un recoin de ma tête, j'entends Jack Nicholson dire : "Heeere's Johnny!"

(Et là, je ne vous ai pas encore parlé de notre imprimante maléfique... Sur tout le campus de l'UdeM, le département de bioéthique est le plus hanté, si si...)

(Et je vous parle encore moins de l'étrange poussée de poils sur tout le corps qui m'est arrivé l'autre fois quand cela a fait plusieurs jours que la machine à café était tombée en panne...)

7 commentaires:

Less a dit…

- Philiii...iii...iii...ppe.
- Philiii...iii...iii...ppe.
TROMAL TROMAL TROMAL

8-(

Philippe-Aubert Côté a dit…

Quand je n'ai pas pris mon café le matin, je suis en effet si grognon que je peux faire "tromal" aux autres...

8-O

Guillaume Voisine a dit…

Hahaha, excellent :)

Gen a dit…

lolol! Au moins, tant qu'à t'être appuyé sur une touche du clavier, c'était pas la touche "backspace" lolol! :P

Philippe-Aubert Côté a dit…

Guillaume : si jamais tu me croise sur la ligne verte et que j'ai l'air bizarre... ;-)

Gen : en effet! Tiens, je crois que je garde cette idée pour une histoire... :-p

Isabelle Lauzon a dit…

Brrrrr... Ça donne froid dans le dos tout ça! :D

Philippe-Aubert Côté a dit…

Craignez-moi... :-)