vendredi 20 mai 2011

Ta-Tatatam-Tamtatam…

Certains ont remarqué au Congrès Boréal mon tee-shirt avec la reproduction de la célèbre affiche de Richard Amsel pour les Aventuriers de l’arche perdue — l’affiche qui figurait sur le VHS que j’ai loué je ne sais pas combien de fois quand j’étais jeune, au siècle dernier… Eh bien, c’est parce qu’avant Boréal je suis allé voir l’exposition sur Indiana Jones qui a lieu jusqu’en septembre au Centre des Sciences de Montréal.

Bon, parce que pour un auteur de SF (ce n’est pas moi qui m’attribue l’étiquette, mais un autre auteur du milieu… ;-) ) je suis paradoxalement un anti-fan de Star Trek et un anti-fan de Star Wars, mais un fan fini, total, indécrottable de l’archéologue au fouet :-) Non seulement les Aventuriers de l’arche perdue constitue le plus vieux de mes souvenirs télévisuels, mais c’est un film que j’ai réécouté, réécouté au point de pouvoir réciter le texte par cœur… (À dire vrai, il m’est arrivé de travailler à un truc en faisant jouer le film en sourdine, et constater que je l’avais écouté au complet sans regarder l’image une seule fois... mais en ayant l’impression de « l’avoir vu ».) À la maison, je n’ai aucun livre sur Star Trek, un sur Star Wars (mais parce qu’il a été écrit par un copain), mais j’ai plusieurs livres sur Indiana Jones. Donc rien d’étonnant à ce que j’aille voir cette exposition avant Boréal (bon, je voulais aussi revenir avec un tee-shirt pour soulever la jalousie d’une amie proche, mais c’est une autre histoire… ;-) )

Alors l’exposition…

J’Y RETOURNE!!!

Si vous êtes un fan fini d’Indiana Jones comme votre serviteur, vous allez regretter de ne pas y aller. Même si vous restez à Chicoutimi, faites-le voyage, ça vaut la peine! Parce que tous les objets emblématiques des films y sont.

Muni d’un audio-vidéo-guide au contenu vraiment intéressant, je me suis promené tout un après-midi dans l’exposition qui occupe peu de place, mais contient beaucoup de stock. J’ai pu admirer entre autres :

Ø      Le costume original porté par Harrison Ford;
Ø      Des esquisses préparatoires authentiques;
Ø      L’idole de la fertilité volée par Indy au début du premier film (plus grosse qu’elle n’y paraît);


Ø      Le médaillon de Râ;


Ø     Les vêtements portés par Karen Allen (Marion) et Paul Freeman (Belloq);
Ø     L’arche perdue elle-même!!! (Et constater que le mystérieux dessin gravé sur ses flancs semble être une représentation de la mer Rouge ouverte par le souffle de Dieu);

En vrai elle est assez impressionnante... :-)

Ø      Les pierres de Sankara (deuxième film);
Ø      Costumes portés par Harrison Ford et Kate Kapshaw;
Ø      Le journal du Graal d’Henry Jones (J’aurais voulu le feuilleter);
Ø      La croix de Coronado;
Ø      La tablette du Graal avec le bouclier gravé;
Ø      Le Saint-Graal et le faux Graal (« Choisissez judicieusement… »);

(Croyez-vous vraiment que c'est un vrai calice, anyway? :-) Allez lire plus bas... La vérité est étonnante!)

Ø      Pièces venant du cabinet de travail d’Henry Jones Père;
Ø      Un squelette d’ET géant issu du quatrième film… (très impressionnant).


Ce n’est qu’un petit aperçu, et je crois que les autres fans d’Indiana Jones, en voyant cette liste, se diront « Mais faut que j’y aille! » :-)

Beaucoup de stock à voir, mais pas seulement des accessoires cinématographiques : à côté, dans des salles annexes disposées tout au long du parcours, on peut admirer de vrais vestiges archéologiques et prendre conscience de toute l’ampleur du vrai travail d’archéologue. Il y a tellement de choses à voir qu’une seconde (et une troisième visite pour le plaisir) ne sera pas de trop. Ce coup-ci, je voulais surtout voir les pièces tirées des archives de Lucas et Spielberg, mais la prochaine fois je vais prendre le temps de TOUT bien regarder, en prenant mon temps.

Et un dernier mot : on pourrait craindre que voir les accessoires des films puisse tuer la magie de ceux-ci… Il n’en est rien. J’en suis ressorti émerveillé. Par exemple, les deux Graals. J’ai toujours cru que, pour la scène finale d’Indiana Jones et la dernière croisade (« Il faut choisir ») on avait loué des calices authentiques — ces objets se trouvant facilement dans les églises. Eh bien quelle n’a pas été ma surprise de voir que le Saint-Graal comme le faux Graal sont simplement faits en bois peinturé… Si! Même en visionnant le film en soirée, je ne parvenais pas à me convaincre que tous les calices qu’on voit dans le temple gardé par le Chevalier sont en fait des répliques en bois recouvertes de peinture métallisée… Je n’en suis que plus émerveillé que des artisans d’Hollywood aient pu nous faire croire (et continuent de me faire croire) que ces calices — tout comme l’Arche perdue — sont authentiques…

Vous croyez que ce sont des vrais à l'arrière? Eh non! Juste du bois sculpté et peinturé... (Ceci dit, je suis sûr que le Chevalier en était un vrai...)

Exposition à voir, donc! Tant pour le cinéphile que pour l’amateur d’archéologie. 23$ bien investis... (sans compter le tee-shirt).

Ma seule grosse déception: l'interdiction de prendre des photos pour des causes de droit d'auteur et de préservation de pièces fragiles (j'aurais vraiment voulu me faire prendre en photo à côté de l'Arche perdue...)

8 commentaires:

Gen a dit…

Même trip total que toi à propos de l'archéologue au fouet (même si à chaque fois que je le vois sacrer du vin sur la tablette en pierre dans la Dernière Croisade, mon coeur d'historienne formée en archéologie frémit d'horreur!).

Ok, j'ai pas d'excuse pour ne pas aller voir l'exposition : je travaille à côté! lol!

Philippe-Aubert Côté a dit…

Tu n'y es pas déjà allée? Honte à toi! :-)

Et n'oublions pas la scène, dans le même film, où pour se faire une torche dans les catacombes Indy prend les tibias d'un pauvre machabé qui finit jeté vulgairement dans le pétrole...

La pire scène de toutes, je crois, c'est dans "Anges et Démons", quand la fille arrache la page du livre de Galilée... J'ai encore de la misère à la regarder...

Luc Dagenais a dit…

"Raiders of the lost Ark" est le premier film que j'aie vu sur VHS (ou étais-ce béta? hum, me rappelle plus)... Je vais toujours lui garder une place spéciale dans mon coeur de cinéphile. 8-)

Philippe-Aubert Côté a dit…

Alors faut que tu ailles voir cette exposition :-) Surtout que pour toi la distance n'est pas un prétexte... ;-)

Gen a dit…

@Phil : Non, j'y suis pas encore allée, parce que la dernière fois que je suis allée au Musée des Sciences, j'ai été déçue au possible (l'expo était pour enfants et ils avaient comme oublié de prévenir)

Bah, le tibia me fait moins mal au coeur : les vieux os, c'est pas ce qui manque ;)

Et pour Anges et Démons... Non, tu veux pas que je te parle de Dan Brown... Dans mon esprit, il est une coche en dessous de la dame qui écrit des livres avec d'interminables énumérations! ;)

Philippe-Aubert Côté a dit…

OK, au prochain Boréal j'arrive avec un Dan Brown en carton grandeur nature pour voir la force de l'oppercut que tu vas lui décocher... :-)

Daniel Sernine a dit…

Tu es prêt à payer de nouveau 23$ pour revoir ça...?

Philippe-Aubert Côté a dit…

Yep! :-)