samedi 24 janvier 2015

Report de publication pour le Jeu du Démiurge

Mon éditeur a communiqué avec moi cette semaine pour m'annoncer que Le Jeu du Démiurge ne paraîtrait pas au printemps 2015, pour le Salon du Livre de Québec, comme annoncé précédemment. Il doit plutôt paraître au début de l'automne 2015.

Choisir cette nouvelle fenêtre est plus approprié pour un roman de SF. Je ne vous explique pas tout en détails, ce sont des technicalités concernant la dynamique particulière du milieu du livre, mais c'est un choix stratégique tout à fait justifié. Cela ne pourrait que bénéficier au Jeu du Démiurge.

C'est un report de six mois, mais cela ne ralentit en rien la progression du travail à la fois sur le manuscrit, la création de mon futur site web et la mise en route de mon prochain projet de roman, que je commence à écrire au début de l'été, sans faute :-)

D'ici là, je retourne en mode sous-marin.

On garde le contact!

6 commentaires:

Isabelle Lauzon a dit…

Premier réflexe : NOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNN!!!

(Sérieusement, c'est drôle, mais je pensais justement à ton roman ce matin et je me disais que j'avais hâte de me le procurer, sûrement à Québec... Drôle de synchronicité, hein?)

Ah, OK d'abord, 6 mois de plus à attendre... Pas grave, je vais l'acheter pareil bon! ;)

Philippe-Aubert Côté a dit…

Hi hi hi :-) Merci Isa :-) Comme on dit, il faut ce qu'il faut !

Dès que tu l'achètes et que tu le lis, écris-moi un commentaire :-p

Isabelle Lauzon a dit…

OK, si c'est vraiment ce que tu veux, je te ferai mes commentaires! Tu l'auras voulu! lolol ;)

Philippe-Aubert Côté a dit…

Ça me va : comme ateliériste chevronnée, tu auras sûrement des choses pertinentes à me dire, peu importe le positif ou le négatif :-)

Gen a dit…

Ah ben, moi je suis pas fâchée de ce report : plus Éliane vieillit, plus j'ai des chances d'avoir du temps pour lire! lolol!

(Pour la première fois de l'histoire de notre couple, ma PAL descend moins vite que cette de mon chum!!!)

Philippe-Aubert Côté a dit…

Gen : lol :-)

Comme pour Isa, j'attendrai tes commentaires -- ça se bagarre pas mal dans ce roman et on s'y cogne beaucoup, avec gros bobos à la pelle ;-)